Création 2016

~ Théâtre clownesque sur la persécution des femmes ~

 

  • Textes, mise en scène et interprétation : Myriam C. et  Léo F.
  • Conseillé à partir de 14 ans
  • Durée: 1h15

 

– Présentation du spectacle –

 

A lire émerveillé.e : La Renaissance, une époque lumineuse, riche en découvertes, où l’on se souviendra de ces hommes illustres qui ont marqué durablement l’Europe et le monde entier!

A lire dramatiquement : La Renaissance, une époque sombre, riche en oppressions, où l’on oubliera que ces hommes illustres y ont marqué durablement le corps des femmes…

A lire commercialement : Venez redécouvrir avec France et Frénégonde cette face cachée de l’Histoire ! Un voyage captivant et piquant au travers de l’image de la Sorcière, sous fond de domination patriarcale et capitaliste.

A lire neutre et plus rapidement Offre valable pour personnes consentantes, dans la mesure de votre sensibilité face à certaines scènes de violence.

 

Un duo de bonne femmes

france-et-frene

 

~ Grâce à ce duo incarné par France et Frénégonde, fantômes clownesques de l’Histoire qui nous accompagnent tout au long de la soirée, la Compagnie des Oubliettes nous invite à une lecture critique voire politique de ces détails de l’Histoire qui mirent feu aux bûchers des sorcières.

~ Au rythme endiablés des tableaux qui s’enchaînent, les personnages se forment, se transforment, et performent pour nous entraîner dans leur mouvement ensorcelant, qui effleurera le vif de nos émotions.

~ Les auteures ont recherchées à mettre en scène diverses formes théâtrales pour le plaisir et l’intensité du contraste : théâtre clownesque, musique, improvisation, poésie, chant, conte et mise en corps.

~ C’est aussi une approche pédagogique et ludique des contextes historiques, économiques, religieux, sociologiques de la chasse aux sorcières qui donne à voir un tout à la fois plaisant et intéressant.

~ En fin de spectacle, les comédiennes proposent un temps d’échange, notamment autour  d’un infokiosque de livres et fanzines qui ont inspiré la création de la pièce.

– Création du spectacle –

Automne 2016, la Cie des Oubliettes déclare l’ouverture de la chasse aux Boucs!

Punctum Diaboli a été imaginé à l’automne 2016, suite à une longue macération dans un chaudron d’histoires et de savoirs autour des sorcières et de leur persécution.

France en jouissance

Myriam C. et Léopoldine F. nous proposent leur univers intemporel pour mettre en lumière les mécanismes de création des boucs émissaires.

Des lectures telles que « Caliban et la sorcière – Femmes, corps et accumulation primitive » de Silvia Federici, « sorcières, sages-femmes et infirmières » de Barbara Ehreinreich et Deirdre English et le « Malleus Maleficarum » de Henry Institoris et Jacques Sprenger les ont accompagnées depuis l’élaboration du travail d’écriture, jusqu’à encore aujourd’hui.

Fréné se sent Diable

Punctum Diaboli sera créé pendant l’hiver 2016/2017 lors d’une résidence artistique au Canal des Arts à Cognin (73), avec le soutien de la Compagnie du Fait d’Hivers. Un spectacle entièrement créé et mis en scène par les 2 comédiennes, Myriam C. et Léopoldine F.

Joué de nombreuses fois lors de l’année 2017, il restera en jachère pendant l’année 2018. Une nouvelle résidence en automne 2018 permettent aux auteures d’actualiser et de faire évoluer le spectacle.

Affiche Punctum Diaboli 2018

Affiche de Punctum Diaboli

 

 

 

Publicités